dimanche 2 avril 2017

240 €/mois PEUGEOT 2008 HDI Active 92 cv sans apport !


Peugeot 2008 1,6 HDI 92 cv Active.
Pourquoi des voitures d'occasion ?
Quel sont les véhicules mis en leasing ou en location longue durée en jeune occasion:
Il s'agit de véhicules récents de moins de 36 mois et de moins de 50 000 km pour leur maximum.
la moyenne des automobiles occasions (JOC : voitures jeunes occasions) mis à disposition à nos clients particuliers, est de 22 mois et 30 000 km.

L'origine de nos véhicules en leasing et location option d'achat :
Ils sont issus de la location longue durée (retour de lld, loa, leasing) pour des clients qui en ont eu besoin, sur un temps très court et pour une mission bien déterminée.
A leur retour, ils sont automatiquement expertisés. (carrosserie, mécanique, train roulant, suivi d'entretien, conditions d'utilisation....)

Une sélection rigoureuse:
Suivant le rapport d'expertise et l'application de notre charte technique, les véhicules éligibles et révisés sont remis sur le marché de la location longue durée ( lld ou loa) et leasing, et toujours sans apport.
A la livraison du nouveau contrat de leasing ou location longue durée, il est délivré une nouvelle garantie.

Le principe:
Cette méthode a l'avantage de réduire votre mensualité, car la plus grosse décote du véhicule a déjà été supportée principalement la première et second année.
Vous bénéficiez ainsi d'un véhicule en leasing rigoureusement sélectionne et garantie, alliant ainsi un loyer au meilleur tarif et ultra compétitif avec un véhicule fiable et récent.
Cette offre en jeune occasion permet d'obtenir une diminution du loyer mensuel de
l'ordre de 18 à 22 %
en moyenne.

 
Le leasing auto par LOUERUNEAUTO va vous permettre de louer votre voiture
à un prix très compétitif !


lundi 9 janvier 2017

Bonne année, toutes les nouvelles mesures de 2017 pour votre automobile.


Quoi de neuf au volant en 2017 ?

Le conducteur : visible !
Désormais, le conducteur doit pouvoir être vu de l’extérieur de son véhicule (depuis avril 2016, en fait, mais il y avait un délai, jusqu’au premier janvier 2017, pour mettre son véhicule en conformité). Pour des raisons de sécurité publique, mais également pour voir l’infraction éventuelle d’un conducteur à l’intérieur de sa voiture. Fini, donc, les vitres « surteintées » : les vitres avant (pare-brise et vitres des portières) et de toit doivent présenter un « taux minimal de transparence de 70% », rappelle le Conseil National de la Sécurité Routière. « Au-delà de ce seuil, le teintage des vitres est dangereux ».

Pièces automobiles : limiter le gaspillage
Afin de recycler les pièces, les garagistes sont désormais tenus de proposer des pièces détachées d'occasion (« pièces de réemploi ») pour l'entretien ou la réparation d’un véhicule ; vous pouvez les accepter ou les refuser. Objectif : protéger l’environnement et réduire le coût des réparations d’environ 30%. Les composants liés à la sécurité, cependant, ne pourront pas être réutilisés (trains roulants, éléments de freinage, direction).

Les infractions… sans être interpelé
Vous pouvez recevoir un PV chez vous pour des infractions plus nombreuses que l'an dernier, sans avoir été intercepté par les forces de l’ordre : un décret du 28 décembre 2016 a en effet élargi le champ de la verbalisation à distance (infractions constatées sur des images de radar ou de caméra de vidéoprotection). Objectif : « lutter contre des causes majeures d’insécurité routière, et influencer durablement le comportement des usagers de la route en les incitant au respect strict des règles du code de la route, partout et tout le temps ». Quatre catégories d’infraction étaient déjà listées avant ce décret : non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules (feu rouge, stop…), non-respect des distances de sécurité entre les véhicules, dépassement de la vitesse autorisée et emprunt de voies réservées (aux bus, taxis…). Sept infractions « verbalisables à distance » ont été ajoutées :
- ceinture de sécurité non bouclée,
- téléphone portable en main lors de la conduite,
- circulation ou arrêt sur les bandes d'arrêt d'urgence,
- chevauchement ou franchissement d’une ligne continue,
- non respect des règles de dépassement (clignotant oublié, ligne continue mordue, pas assez de distance avec le véhicule doublé …),
- non-respect des « sas-vélos » (espace à laisser libre devant vous à l’arrêt à un feu rouge),
- pour les scooters et les motos, le non-port du casque.

Un nouveau bonus d’achat pour l'électrique
Un bonus de 1000 euros est proposé pour l'achat d'un deux ou trois roues motorisé électrique. Le bonus de 10.000 euros est maintenu au remplacement d’une voiture ancienne diesel par une voiture électrique. Au passage, augmentation de la taxe sur les carburants (TICPE) de 1 centime pour le gazole, et baisse d’un centime pour l'essence.
 
Bientôt, des vignettes antipollution

Dès le 16 janvier, des « certificats qualité de l’air » (ou vignettes « Crit’air »), classant les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes, seront obligatoires à Paris et vont peu à peu se développer en France. Une petite vignette (6 couleurs différentes) va être à placer sur le pare-brise, induisant des règles de circulation. Objectif : lutter contre la pollution atmosphérique, enjeu environnemental et de santé publique.